Engagez-vous dans la transformation numérique du milieu culturel en partageant vos compétences.

C’est avec fierté que Culture Laurentides annonce pour 2023 la relance de son programme d’accompagnement aux acteurs culturels, qui doivent composer avec le rythme effréné des avancées technologiques actuelles. Ce partage de connaissances par visioconférence, gratuit, individuel et personnalisé, permet aux participants de prendre le virage imposé dans notre monde de plus en plus digitalisé.

Sur ce site, la Brigade offre un répertoire de notions numériques, colligées auprès du milieu culturel québécois. On y apprivoise les termes tendance, les meilleures pratiques et les outils les plus populaires.
En complément, une programmation mensuelle de réunions de codéveloppement permettra de solliciter les conseils de la communauté et de partager les bons coups.
Abonnez-vous à notre infolettre

La brigade

en résumé

Fonctionnement de la Brigade

1

Ressource

Suite au choix de la thématique qui vous intéresse, vous serez invité à une heure de rencontre en visionconférence avec Amandine, notre brigadière numérique en chef. Selon vos enjeux, vous discuterez avec elle des termes et concepts numériques les plus intéressants pour vous.

2

Événements

Assistez à la série de rencontres de codéveloppement pour partager vos bons coups et vos recommandations, ou pour présenter votre défi numérique actuel et recevoir les conseils de la communauté. Le codéveloppement est basé sur l’écoute, la réflexion et l’échange d’idées entre les pairs.

3

communauté Slack

Restez connectés avec la Brigade numérique par les actualités de communauté Slack. Vous pouvez y partager vos nouvelles du jour, solliciter des conseils ou réseauter en mode synchrone ou asynchrone. Slack offre le clavardage en direct (public ou privé), les appels audio et la visioconférence.

4

Rayonnement

Faites rayonner la Brigade numérique, en transférant vos apprentissages à trois collègues ou membres de votre communauté professionnelle, par une discussion informelle, une invitation à la communauté Slack ou, simplement, la référence du site Web. C'est ainsi que nous construisons ensemble une force culturelle régionale autour du virage numérique.

POUR QUI ? Tous les acteurs culturels des Laurentides: artistes professionnels, organismes ou travailleurs culturels.
Adhérez à nos valeurs en devenant membre de Culture Laurentides.

Témoignages

Avec la Brigade numérique, nous souhaitons soutenir le développement des compétences numériques de la communauté artistique laurentienne. La crise sanitaire nous oblige à revoir nos façons de faire, tant en matière de communication, de création et de production que de diffusion. De nouvelles pratiques se mettent en place et bon nombre d’entre elles perdureront dans le futur. Nous devons être prêts!

Alexandre Gélinas, directeur du Théâtre Le Patriote

La pandémie a accéléré à une vitesse folle le virage numérique en culture. La Brigade numérique est un projet essentiel afin de soutenir le milieu culturel et artistique des Laurentides. Les organismes et artistes ont besoin de soutien et d’accompagnement pour mieux comprendre cette nouvelle réalité et mettre en place les meilleures pratiques possibles pour maintenant et le futur.

Dominique Gagné-Supper, Agente de développement culturel et du territoire de la MRC
Antoine-labelle

Nous participons, pour la première fois, à un Salon virtuel : le Salon des Aînés de St-Jérôme. Nous faisons une offre très complète. Nous espérons que nous aurons beaucoup de participants car l'investissement temps et énergie est très important. Les organisateurs de salon devraient s'outiller et s'organiser pour prendre en charge la gestion de la plateforme car c'est très complexe pour des structures comme la nôtre ou pour les auteurs et artistes.

Nadine Cazenave de l'Association des auteurs des Laurentides

Quelle chance d'avoir ce programme à portée de main! La Brigade numérique offre des ressources appropriées à l'envergure de mes activités (petit et simple!). Ça rend mon propre virage numérique accessible, un pas à la fois, sans prendre toute la place dans mon calendrier. Merci!

Esther R. Consultante, développement culturel

La Brigade m'a apporté beaucoup de clarté quant aux prochaines étapes à entreprendre afin de bien répondre à mon objectif de soutenir la diffusion de l'offre culturelle de la région. Grâce à leur accompagnement personnalisé et à tout le contenu informatif offert, j'ai une multitude d'outils à ma portée et je me sens d'attaque pour la suite! Merci à l'équipe!Quelle chance de pouvoir être brigadière. Ça me permet d'avoir accès à des rencontres et du contenu en ligne qui m'épaule dans l'adaptation de ma pratique. Le virage numérique m'emballe! Je sens que la Brigade peut agir comme nourriture et catalyseur de créativité et de projet.

Joannie Chassé, Du gros love

Je trouve très intéressant, et même enrichissant, de partager expérience avec d'autres personnes avec qui on a plus ou moins les mêmes doutes ou questions sur les réseaux sociaux. Écouter que nous ne sommes pas seuls. Point positif, une bonne intervention et guide par Amandine.

Carlos Fernández

La Brigade m'a permis de répondre à beaucoup de questions concernant le développement de ma carrière artistique, en considérant le numérique comme outil d'innovation, et aussi d'inspiration. Je me sens entourée par un nouveau réseau d'artistes et de travailleurs culturels qui voient de moins en moins le numérique comme quelque chose à craindre, mais plutôt comme une avenue à emprunter par curiosité d'apprivoisement.
Merci pour cette initiative rassembleuse, source d'inspiration et de nouvelles connaissances.

Angèle Courville

thématiques

Sobriété Numérique

La numérisation des données, tout comme les pratiques et activités en ligne, s’accentuent fortement au fil des ans. Si ce phénomène comporte des avantages, il pose aussi un véritable enjeu dont on parle trop peu : son impact sur l’environnement. C’est ici qu’entre en jeu le concept de sobriété numérique, que les acteurs du milieu culturel sont invités à comprendre et à s’approprier. Quelles sont les bonnes pratiques numériques à adopter pour réduire notre impact environnemental? Comment déployer le concept de sobriété numérique dans nos communications, nos processus et nos projets créatifs? Comment faire face à l’hyperconnectivité et à la fatigue numérique? Ce sont là quelques questions qui seront explorées ici.

Cybersécurité et Loi 25

Toute forme d’expression qui émane du monde culturel est généralement destinée à être vue, entendue, partagée. Les organismes culturels jouent évidemment un rôle important quant à l’amplification de la voix artistique, aujourd’hui propulsée dans l’univers numérique. Par ailleurs, la mise en ligne de tout type de contenu pose des risques qu’il est impératif de connaître en matière de cybersécurité. Il sera donc question ici des concepts de la cybersécurité et des enjeux qui y sont liés, dans l’optique de guider les acteurs culturels dans la diffusion de l’art et des pratiques numériques. Dans le contexte législatif actuel, aborder la cybersécurité ne peut se faire sans aborder la Loi 25, qui vise à assurer la protection des renseignements personnels, ainsi que les nouvelles dispositions de cette loi qu’il est crucial de respecter.

Écosystème Wikimédia

C’est au cœur de l’écosystème Wikimédia, comprenant une multitude de projets destinés au partage des connaissances à l’échelle mondiale, que se déploie le site encyclopédique Wikipédia. Quoique cette encyclopédie en ligne soit abondamment consultée, il est moins notoire qu’elle émerge d’un plus vaste mouvement collectif, chapeauté par une fondation à but non lucratif. Ce mouvement, propulsé par des valeurs telles que l’accès à l’information en tant que bien commun, la neutralité de point de vue, la vérifiabilité des données et la force du travail collectif, offre un monde de possibilité qu’il importe de découvrir. Les acteurs du milieu culturel sont donc invités ici à plonger dans l’univers Wikimédia et à y contribuer activement, puisqu’il s’agit d’un pilier incontournable d’un rayonnement accru de la culture sur le Web.

IA et mécanismes de recommandation Web

De quelle façon certains contenus sont-ils proposés à l’internaute, sur le Web, sans qu’il les ait recherchés? Comment Facebook, Spotify et Netflix proposent-ils des contenus? De nombreux algorithmes analysent des métadonnées et parcourent le Web pour compiler un grand volume de données – le Big Data. Ces petits robots vous recommandent ensuite des contenus ciblés, parfois à l'aide d’intelligence artificielle ou d’apprentissage profond, selon votre usage du Web ou de plateformes de contenus. Finalement, ces recommandations orientent vos choix et votre façon de penser. C’est dans ce contexte qu’il est proposé aux acteurs du milieu culturel d’étendre leurs connaissances et leurs capacités en matière de recommandation Web, pour servir les fins de la découvrabilité de la culture.

Métavers, NFT et cryptomonnaies

Le métavers. Un univers virtuel immersif où il est possible de faire pratiquement tout ce qu’il est possible de faire dans le monde réel, et encore plus. Que ce soit en solo ou en interagissant avec d’autres personnes. Voir un concert, un film, une exposition, apprendre, travailler, s’entraîner, faire les boutiques, vendre ou acquérir des actifs numériques, tout ça virtuellement, voilà ce qui nous attend demain. En fait, voilà ce qui émerge déjà aujourd’hui, vu l’essor rapide des technologies. Il est encore difficile de définir avec exactitude le métavers, autant que de prédire la portée de son avenir. Comme c’était le cas d’ailleurs, avec Internet, lors de ses débuts. Chose certaine, ce n’est pas une simple mode. Il s’agit d’une technologie de révolution industrielle, dont on parle comme étant l’Internet du futur. Quels en sont les impacts et les opportunités dans l’industrie culturelle? Que sont les possessions numériques telles que les NFTs et la cryptomonnaie? Quelques-unes des questions soulevées par les transformations en cours dans notre monde de plus en plus digitalisé seront abordées ici.
Voir thématiques 2021

communauté slack

Partagez vos conseils et vos défis numériques

La Brigade, présente sur la plateforme communautaire Slack, devient votre alliée dans la progression de vos apprentissages. En adhérant, vous réseautez avec les acteurs culturels des Laurentides les plus investis en transformation numérique. Posez des questions, publiez vos bons coups ou vos événements, discutez en privé par clavardage, visioconférence ou appel audio.
Vous y trouverez appui et inspiration pour vos actions à venir.

Sobriété Numérique
Cybersécurité et Loi 25
Écosystème Wikimédia
IA et mécanismes de recommandation Web
Métavers, NFT et cryptomonnaies
amorcez un codéveloppement de vos enjeux numériques avec la communauté laurentienne.
rejoindre la brigade sur slack, c'est gratuit!

équipe

Amandine Pison
chargée de projet
Conception et accompagnement
brigade@culturelaurentides.com

Après avoir décroché un diplôme en journalisme puis en Gestion de projets culturels, Amandine, poussée par une très grande curiosité, choisit de quitter son pays d’origine et de faire évoluer son profil caméléon dans le milieu artistique et culturel Montréalais. Elle a collaboré en tant que chargée de projets ou de production avec des organismes culturels, festivals, et artistes de tout horizon. Forte d’expériences variées et colorées, elle s'emploie avec minutie et précision à développer les projets qui lui sont confiés et à accompagner avec bienveillance les artistes et organismes qui nécessitent son attention!

Gisèle Henne
agente de développement numérique
Conception et coordination
numerique@culturelaurentides.com

Suite à une formation en design graphique, dont plus de la moitié du cursus concernait les beaux-arts, Gisèle Henne se passionne à l’université pour le processus créatif et la psychologie de la créativité (UQÀM). Professionnellement agréée par la Société des Designers graphiques du Québec (2013) pour sa pratique de DA en publicité et en édition, elle poursuit parallèlement une démarche d’artiste visuelle, où s’entremêlent illustration, photo, design et animation. Elle s’emploie ensuite à allier sculpture et interactivité en co-création sur les installations Jardin des glaces (2016) et Jardin des lumières (2017-2020). Depuis de nombreuses années, Gisèle s’implique avec enthousiasme et méthode auprès de la communauté culturelle locale. Elle fait aujourd’hui partie du Réseau des agents de développement numérique du Québec pour le territoire des Laurentides.

Marika Laforest
conseillère numérique
Expertise générale
marikalaforest@gmail.com

Marika Laforest navigue depuis plus de 20 ans dans l’univers du numérique, du web et des médias sociaux. Elle a œuvré dans plusieurs sphères du numérique dans les secteurs industriel, du commerce de détail, de la construction, des technologies, de l’éducation, du tourisme, de la télé et de la culture. Après cinq ans comme chargée de projets numériques à Culture pour tous, dont le Lac culturel, elle accompagne maintenant les organisations culturelles dans leur transformation numérique. Elle offre également différentes formations en lien avec le numérique et les médias sociaux.

Sur Facebook, elle a fondé et co-administre les communautés Les arts, la culture et le numérique (plus de 2 000 membres) ainsi que le groupe Gestionnaires de communauté du Québec (plus de 1 500 membres). Elle est fascinée par le comportement humain sur et avec les médias numériques.

Laurent Guérin
Métavers et NFT

Laurent Guérin est un expert en innovation et stratégie de contenus. Il aide les entreprises à définir leurs stratégies de contenu afin d’attirer, de développer et de fidéliser les audiences dans les écosystèmes Web2 et Web3. Il signe de nombreuses publications destinées à simplifier la compréhension du Web3.

Simon Villeneuve
Écosystème Wikimédia

Simon possède une dizaine d'années d’expérience comme formateur aux différents wikis hébergés par la Wikimedia foundation (Wikipédia, Wikidata, Wiki Commons mais également Wikisources et Wikinews). Simon, qui a contribué à 10 % des contenus en français de Wikipédia, est reconnu comme le septième plus grand contributeur au monde sur Wikidata! Il est aussi professeur de physique et d’astronomie au Cégep de Chicoutimi depuis 2005. Depuis 2020, Il accompagne les participants de nos ateliers pratiques à Wikidata.

Sarah Libersan
Sobriété numérique

Diplômée au baccalauréat en médias interactifs à l'UQÀM (2019), Sarah cumule des expériences professionnelles variées dans le domaine du design et de la créativité numérique. À son compte, elle travaille en tant que conceptrice d'œuvres et d'installations interactives pour l'espace public et en tant que consultante et coordinatrice sur le montage de concours innovants en design et en art public. Cultivant une posture critique par rapport à sa pratique professionnelle et sensible à l'impératif de transition écologique, elle réalise présentement une maîtrise en Théorie en Design à l'UdeM (fin prévue 2023)  lors de laquelle elle s'intéresse aux numériques possibles dans un monde aux ressources finies. Plus spécifiquement, elle étudie l'intégration du principe de sobriété numérique, de la pensé low tech et de l'écoconception numérique dans le secteur des arts et de la créativité numériques montréalais

Christian Roy
IA et mécanismes de recommandation web

Christian Roy œuvre depuis plus de 20 ans sur des projets technologiques, en particulier dans les secteurs de l’éducation, de la culture et de l’édition. Combinant une connaissance fine des aspects technologiques et des enjeux d’affaires, il s’intéresse aux projets alliant l’utilisation de données, d’API et d’intelligence artificielle. Il est fondateur de A10s, où il accompagne de nombreuses organisations culturelles dans leurs projets numériques. Il est le créateur de Hercules.report, une plateforme de mesure de la découvrabilité, et de TAMIS, une application de l’intelligence artificielle servant à enrichir les métadonnées.

Licence CC0
Cette initiative est permise grâce au soutien du Conseil des arts du Canada.

Culture Laurentides est subventionné au fonctionnement par le ministère de la Culture et des Communications du Québec.

Abonnez-vous à notre infolettre